• Fernando Verdasco

    Fernando Verdasco: «Certains joueurs me mettent la main au paquet !»

    INTERVIEW. Actuellement engagé dans le Masters 1000 de Monte-Carlo, le tennisman Fernando Verdasco est revenu pour TÊTU –et avec le sourire !– sur cette campagne de publicité désormais fameuse qui lui vaut d'être exposé en slip sur les murs du monde entier.

    Ce matin-là à Monte-Carlo, Fernando Verdasco est habillé. Mais le regard noir, les cheveux de jais, les fossettes et le sourire tellement craquant font presque autant d'effet que la vue de sa chair dénudée. Celle que l'on fait plus que deviner sur les photos en noir et blanc qui illustrent la campagne «X» de Calvin Klein. Même avec une casquette blanche, et un survêtement (cintré, quand même le survêt' !) noir et bleu, le tennisman espagnol est si caliente et dégage un tel sex-appeal qu'on comprend aisément pourquoi la marque l'a choisi pour être, aux côtés d'autres beaux gosses tels que Kellan Lutz, Mechad Brooks ou Hidetoshi Nakata, son nouveau, hum, visage. En Principauté, où il dispute un tournoi cette semaine, le beau «Nando» a accepté de revenir pour TÊTU sur cette expérience de mannequin. Rencontre.

    Fernando, à titre personnel, êtes-vous satisfait de cette campagne et des photos sur lesquelles vous apparaissez ?
    Bien sûr! Pour moi, c'est une super expérience. Il s'agit d'une campagne mondiale. Et maintenant, d'ailleurs, je suis affiché presque nu sur les murs du monde entier ! (rires) Mais cette fois, la séance était facile car j'avais déjà posé complètement nu pour Cosmopolitan dans le cadre d'une campagne de lutte contre le cancer (sourire). Là, à moitié nu seulement, ça allait tout seul !

    Quelles ont été les réactions autour de vous? De la part des autres joueurs de tennis, par exemple…
    Certains joueurs –je parle de ceux que je connais bien et en qui j'ai entière confiance– me chambrent un peu, c'est vrai. Il y en a qui m'envoient sur mon téléphone des photos d'eux devant mon poster quand ils passent devant dans la rue. D'autres vont même jusqu'à mettre la main sur mon paquet sur l'affiche (sourire) !

    Et du côté de votre famille et de vos amis ?
    Ils ont tous très bien réagi. Ils pensent comme moi qu'il s'agit d'une chance incroyable qui m'a été donnée, qui plus est par une marque tellement énorme… Mon entourage est content, donc tout va bien. Et moi, je pense que c'est bon pour mon image.

    Avez-vous eu plus de retours de la part de filles ou de garçons sur ces photos de vous en sous-vêtements ?
    Certaines personnes m'ont dit que beaucoup de filles adoraient cette campagne. Je ne sais pas si c'est vrai. En tout cas, je n'ai pas vu soudain toutes les filles courir vers moi et me dire: on veut ton corps! (sourire) Moi, tout ce que je peux dire, c'est que dernièrement, pendant le tournoi de Miami, deux filles sont venues me voir avec une pile de posters de cette campagne et qu'elles m'ont demandé de tous les signer.

    Pas de garçons, alors ?
    Eh non, pas encore de garçons (sourire)… que des filles! Affaire à suivre !

     

    Sources & photo : Têtu


    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :