• Jake Shears

    Jake Shears : «Comment aurais-je pu faire croire que j’étais hétéro ?»

    Aussi à l’aise dans le rôle de militant que de bombe sexuelle, le chanteur ouvertement homo des Scissor Sisters, pose ce mois-ci en couverture de TÊTU. Et il n’hésite pas à se dévoiler, corps et âme. Regardez…

    Jake Shears, le leader et chanteur ouvertement gay des Scissor Sisters n’hésite jamais à faire profiter de son corps, notamment lors des concerts de son groupe qu’il termine souvent à poil! Ce mois-ci, la pop star fait grimper la température en posant en couverture de TÊTU à l’occasion de la sortie du nouvel album de son groupe, Night Work, attendu dans les bacs le 28 juin prochain. A l’intérieur du magazine, Jake Shears se confie longuement dans une interview «Recto/ Verso» de 8 pages agrémentées de photos exclusives, sexy et rigolotes, où le chanteur prouve qu'il n'a pas froid aux yeux !

    «L’âge d’or de la libération homosexuelle»

    Concernant l’élaboration du nouveau disque, Night Work – qui risque très fortement d’affoler les dance-floors durant tout l’été – Jake Shears raconte comment il a passé deux mois dans les clubs berlinois pour trouver l’inspiration. «J’avais clairement envie d’un disque conçu pour danser et s’amuser, explique le chanteur. À Berlin, c’est plus l’ambiance que la musique qui m’a intéressé (…) Je voulais que ce disque reflète l’état d’esprit de l’âge d’or de la libération homosexuelle.»

    C’est également le beau Jake qui a choisi la pochette très culottée du nouvel album. «La pochette est une photo de Mapplethorpe. C’est juste un cul sublime et il n’y a pas besoin d’être pédé ou hétéro pour s’en rendre compte. En plus ce cul a une histoire, c’est celui du danseur prodige Peter Reed, un garçon sublime qui est mort dans les années 90.»

    «C’est comme avoir un chapeau différent des autres»

    Enfin, le charismatique leader des Scissor Sisters n’a jamais caché son homosexualité, même au début de sa carrière. «J’ai fait mon coming-out tôt, vers 15 ans, explique Jake Shears. Ça ne m’a jamais posé de problème existentiel, mes parents étaient au courant, mes potes de lycée aussi, j’avais des petits copains. C’était comme avoir un chapeau différent des autres, mais rien de plus…»

    Night Work, Scissor Sisters (Universal). En vente le 28 juin. Attention, les Scissor Sisters donneront un concert unique en France le 4 juillet, au Bataclan, à Paris.

    Sources : Têtu


    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :