• Ronde de nuit (2005)

    • Année de production 2005
      Sortie 15 février 2006
      Titre original : Ronda Nocturna
      Argentine
      Réalisateur : Edgardo Cozarinsky
      Drame
      81 mn

    Nu masculin au cinéma

    Distribution :

    Gonzalo Heredia, Diego Trerotola Premier client de drogue), Gregory Dayton (L'inspecteur de police), Mariana Anghileri (Cecilia), Rafael Ferro (Mario), Darío Tripicchio (Carlitos), Susana Varela (La fleuriste), Román Chaploski (Ambassadeur), Jana Bokova, Diego Cunill, David Solana, Marcelo Iglesias, Milita Brandon, Maria Bulacio

    Synopsis :

    Buenos Aires, la nuit. Victor, à peine sorti de l'adolescence, déambule dans les rues de son quartier. Protégé par un inspecteur de police, il partage son temps entre racolage, drague dans les saunas de luxe et soirées privées. Suite à sa rencontre avec une mystérieuse jeune femme aux étranges pouvoirs, l'errance nocturne et sensuelle de Victor prend une tournure inattendue. Commence alors une descente dans les profondeurs de la peur la plus irrationnelle : celle de la pulsion meurtrière de l'amour. Pour ses retrouvailles avec Buenos Aires, Edgardo Cozarinsky signe un film onirique où il rend un hommage bouleversant à sa ville déchue, livrée à la misère et à l'injustice.

    Secrets de tournage :

    Un film d'avenir

    Ronde de nuit a reçu le "Prix de l'avenir" lors de la troisième édition des Journées Cinématographiques Internationales de Paris que présidait le réalisateur Costa-Gavras. Le jury de cette récompense était composé de onze étudiants en cinéma inscrits dans des universités parisiennes qui ont opté pour Ronde de nuit, "un film d'esprit jeune qui trace le chemin pour un cinéma futur". 

    Un cinéaste expatrié.
    Né en Argentine, Edgardo Cozarinsky s'est exilé pour fuir la dictature militaire de son pays. Il s'installe à Paris et voyage entre la France et l'Argentine. Tantôt critique, tantôt romancier ou cinéaste, il est à la fois le réalisateur, le scénariste de Ronde de nuit. C'est le premier film que le réalisateur ait entièrement tourné à Buenos Aires depuis plus de dix ans. 

    De la réalité à l'onirisme

    Ronde de nuit évoque la prostitution et l'homosexualité. Edgardo Cozarinsky a pris le parti de traiter ces sujets graves sur un mode fantastique. L'action se déroule la nuit du 31 octobre, la veille de la fête des morts, un moment propice aux évènements étranges. Le réalisateur a tenté de faire une représentation mythologique des bas-fonds de la société argentine et plus principalement de celle de Buenos Aires. 

    Tourné en vidéo numérique

    Ronde de nuit a été tourné en vidéo numérique. Un choix du réalisateur qu'a apprécié le jury des Journées Cinématographiques Internationales de Paris : "Le fait que Edgardo Cozarinsky ait travaillé avec une vidéo numérique a permis d'obtenir un raffinement de langage et a facilité le passage du réalisme à l'orinique dans ce film qui aborde avec franchise et délicatesse tous les aspects de la sexualité masculine"

    Produit par Cine Ojo

    Ronde de nuit est produit par la société Cine Ojo. Créée en 1986 avec l'objectif de diffuser un style propre à l'intérieur du domaine de la création du cinéma documentaire. Fondée par Carmen Guarini et Marcelo Céspedes, c'est la société la plus importante de réalisation, distribution et production de documentaires en Argentine. (AlloCiné)

    Bande-annonce.

     


    Ronde de nuit Bande annonce vost publié par CineMovies.fr - Les sorties ciné en vidéo


    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :