• Spencer Tunick

    Découvrez l'envers du décor de la dernière performance du photographe Spencer Tunick à Sydney.

    Spencer Tunick a remis ça lundi. A l'occasion de la Gay and Lesbian Parade, plus de 5.000 Australiens ont posé nus devant l'Opéra de Sydney sous l'objectif du photographe américain.

    Ce genre de performance massive et déshabillée, c'est sa spécialité. A New York, Londres, Melbourne, Montréal, Vienne, Amsterdam ou encore Lyon, le photographe est connu pour ses mises en scène de nus collectifs, au coeur de sites naturels et urbains. On se souvient d'ailleurs de l'impressionnante séance photo à Mexico en mai 2007. Environ 18.000 personnes s'étaient données rendez-vous, dénudées, sur la place du Zocalo (ci-dessous).

    Dans la capitale australienne, femmes et hommes, homos et hétéros de tous les âges ont bravé la fraîcheur matinale pendant près d'une heure sur les marches du célèbre édifice en forme de coquillage. «Cela montre au monde entier que les Australiens sont fortement attachés à la construction d'une société libre et égale», a déclaré Spencer Tunick.

    Spencer Tunick se réjouit, il n'attendait pas autant de monde: «C'est génial, je n'ai pas souvent eu la possibilité de travailler avec avec autant de personnes, peut-être une dizaine de mes manifestations dépassait les 3.000 participants, c'est très difficile de regrouper autant de monde».

    Les participants sont quant à eux plutôt contents d'avoir posé une pierre à l'édifice: «C'était super d'avoir avec nous des femmes enceintes ou avec leur bébé, c'était un moment humain et naturel» explique le premier.

    «Au départ je pensais que ça serait gênant d'être nu et de sentir le regard des autres, mais en réalité tout le monde était dans le même bateau et personne n'épiait les autres. C'est une expérience un peu bizarre, au début on peut croire qu'il y a quelque chose de sexuel derrière tout ça, mais en fait pas du tout!» explique le dernier.

     

    Sources & photos : Têtu


    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :